dame


dame
DAME. s. f. Celle qui possède une Seigneurie, qui a droit, autorité et commandement sur des vassaux. Elle est Dame d'un tel lieu. Elle en est Dame et Maîtresse. C'est la Dame du Village. C'est la Dame du Château. Ces Religieuses sont Dames de la Paroisse.Dame, est aussi un simple titre que l'on donne par honneur aux femmes de qualité. Haute et puissante Dame. C'est une grande Dame. Elle fait la Dame, elle fait la grande Dame. Les Dames de la Cour.
f♛/b] On appelle Dame d'honneur, Dame d'atours, Dame du lit, Dame du Palais, Des Dames qui sont revêtues de certaines charges qui leur donnent ces sortes de titres.[b]Dame, est aussi un titre qui se donne aux Religieuses des Abbayes, et de certaines autres Communautés, et aux Chanoinesses. Les Dames de Fontevrault. Les Dames de Chelles. Les Dames de Poissi. Les Dames de Remiremont.
f♛/b] On appelle parmi les mêmes Religieuses, Dames du Choeur, Celles qui ont séance dans les hauts stalles du choeur, à la distinction des Novices qui sont dans les basses, et des Soeurs converses qui n'ont été reçues que pour le service de la Maison.[b]Dame, se prend aussi dans un sens plus général, et s'étend à toutes les femmes et à toutes les filles d'une condition un peu honnête. Être civil avec les Dames. Aimer les Dames. Être aimé des Dames. Plaire aux Dames. Les Dames de la Ville. Les Dames de la Province. Les Dames de la halle.
f♛/b] Aux courses de bague, la première course est appelée La course pour les Dames, et n'est point comprise dans le nombre de celles qu'on doit courir pour le prix. C'est pour les Dames. Voilà pour les Dames. La même chose se pratique à la paume; et l'on appelle Les Dames, Le premier coup qui se sert sur le toit, et qui n'est compté pour rien. Voilà pour les Dames. Voilà vos Dames. Je n'ai pas eu mes Dames.[b]Dame, se dit aussi Des femmes de la plus basse condition; et alors c'est comme une espèce de titre qu'on leur donne, et qu'on joint toujours à leur nom, soit en parlant d'elles, soit en parlant à elles. Dame Françoise. Dame Nicole.
f♛/b] À parler exactement, le nom de Dame, ne se donne aux filles, qu'en parlant Des filles du Roi (voy. [b]Madame), et des Demoiselles à qui le Roi en a donné le Brevet. Brevet de Dame.
f♛/b] En style de Chevalerie, on appelle Dame, Celle à qui un Chevalier a consacré ses soins et ses exploits. Il a rompu des lances pour sa Dame. La Dame de ses pensées.[b]Dame, est encore Une espèce d'adverbe qui sert à affirmer ou à marquer de la surprise. Dame, si vous ne vous arrêtez. Dame, vous m'en direz tant, que je ne saurai plus que répondre. Il est populaire.Dame, est aussi un mot dont on se sert en divers jeux. Ainsi on appelle Dames, Certaines petites pièces plates et rondes, les unes blanches, les autres noires, et avec lesquelles on joue sur un échiquier. Jouer aux dames.
f♛/b] Aller à dame, C'est pousser une pièce jusqu'aux dernières cases du côté de celui contre qui on joue. Je suis à dame.
[b]f♛/b] On appelle Dame damée, Une pièce qu'on fait aller à dame, et sur laquelle on en met une autre.
[b]f♛/b] On appelle aussi Dame, Chacune des pièces avec lesquelles on joue au trictrac; et elles sont de même figure que les précédentes.[b]Dames rabattues. Sorte de jeu qu'on joue sur le trictrac avec les mêmes pièces. Jouer aux dames rabattues.Dame, au jeu des Échecs, est la seconde pièce du jeu. Dame blanche. Dame noire. La dame est la meilleure pièce des échecs. Donner échec au Roi et à la dame. Donner la dame.
f♛/b] On dit aux Échecs, Aller à dame, pour dire, Pousser un pion jusqu'aux dernières cases du côté contraire; et alors le pion devient dame.[b]Dame, se dit aussi au jeu des Cartes, en parlant Des quatre cartes sur lesquelles est peinte la figure d'une dame; et on donne à ces figures le nom de Dame de coeur, Dame de pique, Dame de trèfle, et Dame de carreau. Avoir une tierce, une quatrième, une quinte de Dame. Avoir un quatorze de Dames. Écarter une Dame. Jouer une Dame. Il a les quatre Dames.

Dictionnaire de l'Académie Française 1798. 1798.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • dame — 1. (da m ) s. f. 1°   Titre qu on donnait à la femme d un seigneur, d un châtelain, d un chevalier, d un gentilhomme, par opposition aux femmes mariées de la bourgeoisie qui ont porté pendant longtemps le nom de demoiselles.    Fig. •   Le hibou… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ¡Dame — ¡Dame, dame, dame! Saltar a navegación, búsqueda «¡Dame, Dame, Dame!» Canción promocional de ABBA del álbum Gracias por la música Lado A «¡Dame, Dame, Dame!» Lado B «The King Has Lost His Crown» …   Wikipedia Español

  • Dame — (v. franz. dame „Herrin“, aus latein. domina „Hausherrin“) bezeichnet: höflich eine Frau Dame (Ritterwürde), Adelstitel Dame (Spielkarte), eine Karte in vielen Kartenspielen, auch als „Queen“ oder „Ober“ Dame (Spiel), ein strategisches Brettspiel …   Deutsch Wikipedia

  • Dame de cœur — Classement dans un jeu de 52 cartes …   Wikipédia en Français

  • dame — Dame, f. penac. Signifie proprement celle qui a droit autorité et commandement sur quelque chose, Domina, Selon ce on dit Dame de tel lieu, la Dame du logis, et le mari appelle sa femme la Dame de nos biens, ou la Dame de ceans, et ne vient pas… …   Thresor de la langue françoyse

  • dame — dame; dame·wort; gu·dame; ma·dame; vi·dame; bel·dame; gran·dame; …   English syllables

  • Dame — (d[=a]m), n. [F. dame, LL. domna, fr. L. domina mistress, lady, fem. of dominus master, ruler, lord; akin to domare to tame, subdue. See {Tame}, and cf. {Dam} a mother, {Dan}, {Danger}, {Dungeon}, {Dominie}, {Don}, n., {Duenna}.] 1. A mistress of …   The Collaborative International Dictionary of English

  • Dame — Saltar a navegación, búsqueda «Dame» Sencillo de Chenoa del álbum Soy mujer Publicación 21 de Octubre de 2003 Formato CD …   Wikipedia Español

  • Dame — Dame. Diesen Namen erhielten in früherer Zeit bloß die Frauen der Adeligen. Die Frau eines Bürgerlichen wurde Demoiselle genannt. Seit 50 Jahren und besonders seit der Revolution erhielten aber auch diese den Namen »Dame.« Es ist im Französischen …   Damen Conversations Lexikon

  • Dame — Dame: Das Wort wurde Ende des 16. Jh.s aus frz. dame »Herrin; Frau; Ehefrau« entlehnt. Während es bis ins 17. Jh., als Pendant zu ↑ Kavalier, die fein gebildete Geliebte, die Herzensdame, die Herrin bezeichnete, wurde es ebenfalls im 17. Jh. zum… …   Das Herkunftswörterbuch


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.